jervis-bay bungle-bungles melbourne breakaways boomerang cradle-mountains koala

Home > L'Australie, une île-continent

L'AUSTRALIE, UNE ÎLE-CONTINENT

Plus grande île du monde, l’Australie est aussi le plus ancien et le plus isolé des cinq continents, ce qui en a fait le dernier refuge de diverses espèces animales, tels les monotrèmes et les marsupiaux. Elle aurait pris forme lorsque le Gondwana (supercontinent qui la réunissait à l’Inde, à l’Afrique, à l’Amérique du Sud et à l’Antarctique) commença à se morceler, il y a 150 millions d’années. L’Australie aurait alors lentement dérivé vers le nord-est, pour atteindre sa position actuelle 80 millions d’années plus tard.

On peut découper l’Australie en quatre grandes régions :

  • Le Grand Plateau occidental, partie la plus ancienne du pays (plus de 3 milliards d’années), occupe plus d’un tiers du pays. Ce vieux socle précambrien, à peine modifié depuis l’ère primaire, réunit le Grand Désert de sable, le Désert de Gibson et le Grand Désert Victoria, immenses étendues arides de sable et de grès, relativement plates. Le Grand Plateau est dominé à l’ouest par les hauts plateaux de Kimberley et le massif de Hamersley, tandis qu’à l’est seuls les monts Musgrave et Macdonnell s’élèvent au-dessus de 1000 m. Au sud s’étend le vaste plateau calcaire de Nullarbor, creusé de grottes, et, au sud-ouest, la plaine de Swanland.
  • Deuxième ensemble géomorphologique, les immenses plaines alluviales du Centre-Est forment deux bassins sédimentaires datant de l’ère secondaire. Ces bassins sont occupés par des lacs salés et des bassins argileux vers lesquels convergent des rivières intermittentes. Le plus grand de ces lacs salés, l’Eyre, se trouve à 11 m au-dessous du niveau de la mer. Il forme le fond du Grand Bassin artésien, vaste dépression qui recèle d’énormes quantités d’eau potable. Le second bassin sédimentaire, au sud, est drainé par le Murray, principal fleuve d’Australie, et ses affluents.
  • Troisième élément, la Cordillère australienne (ou Great Dividing Range) suit la côte orientale sur près de 3 000 kms, de la péninsule du Cap York au promontoire de Wilson. Formée au tertiaire, elle réunit les plus hauts sommets du pays. Sa végétation est plus contrastée que celle de toute autre chaîne au monde puisqu’elle est tropicale à son extrémité nord et subalpine à son extrémité sud. Dans le Queensland, son altitude moyenne est de 600 m. Son relief s’accentue davantage au sud avec le plateau de Nouvelle-Angleterre, à l’ouest de Sydney avec les Blue Mountains, et à l’est de Melbourne avec le mont Kosciusko, point culminant de la Cordillère (2 228 m) couvert de neige en hiver. La Tasmanie, prolongement de cette chaîne, présente un relief très varié, fortement marqué par l’érosion glaciaire du quaternaire. Un massif ancien, surélevé à l’ouest, culmine au mont Ossa (1 600 m).
  • Les côtes, d’une longueur totale de 37 000 kms, sont spectaculaires et variées : grandes falaises crayeuses de la côte sud-ouest, formations rocheuses déchiquetées du sud-est du Victoria et de Tasmanie, mangroves à palétuviers du nord… sans oublier la somptueuse Grande Barrière de Corail, plus grand récif du monde (2 400 kms de long), qui borde, au nord-est, le littoral du Queensland.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus,cliquez ici